Créateurs.trices d'ici : Andrea Peña

Originaire de Bogotá (Colombie), Andrea Peña est une artiste multidisciplinaire dont la pratique créative traverse les champs de l’installation, la chorégraphie et le design. Directrice artistique d’Andrea Peña & Artists, sa compagnie de danse est reconnue comme étant une entreprise émergente passionnante, et ce à l’échelle nationale et internationale.

Andrea Peña © Bobby Leon

Ses créations sont axées sur l’élaboration d’univers critiques, alternatifs et spatiaux qui interrogent la place de l’individu au sein de la société. Les œuvres de Peña ont tourné à l'international au Mexique, en Chine, en Espagne, en Grèce, en République dominicaine et au Panama, tout en étant présentées à Danse Danse, à l'Arsenal Art Contemporain et dans des Maisons de la culture à Montréal, entre autres. Elle a été commandée par le Musée des Beaux-Arts, le Centre canadien d’architecture, l’Orchestre symphonique de Laval, la Société du 375e anniversaire de Montréal et SpringBoard.


L’approche de Peña se distingue par ses chorégraphies riches en vulnérabilité, complexité, et physicalité somatique, qui s’étendent au-delà du simple mouvement, grâce à ses recherches conceptuelles.


SES CRÉATIONS


KAIROS + ZERO UNO UNO ZERO

Kairos est une pièce qui vient aborder différents thèmes tels que l’individualité brute dont nous faisons preuve dans une société pourtant homogène. Comme une exploration chorégraphique, la pièce dévoile au public une danse autour de la conscience du collectif des individus, entre isolement, solitude et recherche de la coexistence pacifique. À sa suite, une seconde pièce plus positive (précédée d’un entracte ou d’une intervention de la chorégraphe elle-même) qui célèbre l’humanité dans une réalisation visuelle riche en costumes et une chorégraphie gestuelle complexe. Zero Uno Uno Zero s’inscrit dans cette continuité et propose à son tour une narration autour de la manifestation du collectif et de l’individualité dans ce monde qui est le nôtre. Ces deux tableaux sont complémentaires et représentent, tels le Yin et le Yang, les deux facettes de notre société.


UNTITLED I + III

Untitled I + III explore la vulnérabilité humaine comme force de résilience. Par la répétition du geste chorégraphique, le corps et l’esprit s’abandonnent et s’altèrent. Les interprètes, dénudés tout comme la scène sur laquelle ils se tiennent, initient vigoureusement et continuellement divers mouvements et phases de répétition. Au-delà de la performance, l’abandon complet des trois hommes dévoile peu à peu leur résilience et celle du public. Par son humanité minutieusement véhiculée, Untitled I + III libère l’espace et le temps pour faire place à l’expérience.


6.58: Manifesto

6.58: Manifesto est une prise de position sous la forme d’un triptyque chorégraphique où 6 danseurs interagissent avec une machine, une chanteuse d’opéra et un DJ pour explorer les concepts d’artifice et d’artificialité en tant que constructions implicites de nos sociétés contemporaines. Dans notre réalité post-industrielle, l’artificialité s’entrelace à nos corps et nos esprits; l’artifice teinte nos interactions, nos expériences. Ici, les interprètes traversent collectivement, éprouvent et négocient la vision que nous avons de l’être humain de demain.


Danse Danse surveille le travail de cette artiste depuis longtemps et a voulu la soutenir en lui offrant une résidence de création en 2018 au sein de Arsenal Art Contemporain. Andrea Peña avait ainsi pu présenter un aperçu de sa pièce en création dans la galerie montréalaise. Découvrez ici les paroles de l'artiste et les coulisses de la création de cette œuvre :


  • YouTube - Black Circle
DANSE DANSE

www.dansedanse.ca

2 rue Ste Catherine E, 
H2X 1K4 Montréal, QC

Tél : (514) 848-0623

E-mail :  info@dansedanse.ca

S'ABONNER AU BULLETIN
notre infolettre hebdomadaire

© 2020, par Créateur en Mouvement